Rien à Voir - Le forum

Collectif d'auteurs et d'illustrateurs dérangés du bulbe rachidien, se compromettant dans un fanzine BD humoristique.
 
AccueilSite Rien A VoirBlog Rien A VoirFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cri de haine ordinaire ou de desespoir total!!!!!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 14 ... 23  Suivant
AuteurMessage
dubs
Gendarme de St-Tropez


Nombre de messages : 1629
Age : 36
Localisation : Drancy
Emploi : Chef de studio
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Cri de haine ordinaire ou de desespoir total!!!!!!!   Ven 18 Jan 2008, 23:22

Ah ouai... ça me rappelle mes déboires pour les mêmes raisons en 2002. J'ai pas eu droit au disque rayé "rétro-actif" mais c'était tout comme. Au final j'avais touché mes Assedics 2 mois après avec mon premier salaire parce que j'avais retrouvé un emploi ;o)

En fait, c'est comme les logiciels sécurisés. A force de mettre des codes pour éviter les cracks ça fait chier tout ceux qui achètent et doivent enregistrer 15 fois la licence alors que les pirates parviennent toujours à contourner les processus...

_________________
Association Rien À Voir - Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dubs-one.com
cendrinox
Zébu sans soif


Nombre de messages : 753
Age : 51
Localisation : 33
Emploi : Viticultor
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Cri de haine ordinaire ou de desespoir total!!!!!!!   Dim 20 Jan 2008, 23:16

Côté employeur, j'ai aussi mes anecdotes avec les Assedics. Pour leur faire comprendre il y a quelques années que tel salarié n'était plus chez moi, il leur a fallu 15 courriers -que j'ai classé et conservé en souvenir- ! Epuisée, je prends le téléphone pour me défouler et là miracle, je tombe sur un ange (traduisez une employée aimable et compétente) qui m'explique que j'avais oublié de cocher la croix minuscule à tel endroit ... bizarrement, plus problème dès qu'on tombe sur une compétence ...

Va vraiment falloir en faire un sujet RAV, vous savez ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://20six.fr/cendrinox
Skrib
Truc qui vole et fait bzzzz


Nombre de messages : 181
Age : 30
Localisation : Grenoble
Emploi : Etudiant (oui, ça rapporte peu)
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: Cri de haine ordinaire ou de desespoir total!!!!!!!   Sam 16 Fév 2008, 04:33

Effectivement Cendrinox, il y a matière , Le monde du travail, esclavage et rouages grippés.

Moins grave que vous mais petite gêne de tous les instants.
J'AI LES YEUXXXXXX EN FEU ! et c'est leur faute à eux, qui arrivent trop tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alpintraceur.blogspot.com
dubs
Gendarme de St-Tropez


Nombre de messages : 1629
Age : 36
Localisation : Drancy
Emploi : Chef de studio
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Cri de haine ordinaire ou de desespoir total!!!!!!!   Sam 16 Fév 2008, 22:30

Je suis un peu triste aujourd'hui Sad

Je suppose que certains d'entre vous, comme moi, se sont inscrits sur "Copains d'Avant" et espèrent savoir ce que sont devenus leurs copains de classe, leur premier amour... sauf qu'on ne pense pas forcément qu'il se pourrait aussi que certains ne soient plus des nôtres.

Le petit frère de l'un de mes potes de primaire m'a contacté ce matin parce que ses parents et lui n'ont pas les photos de classe que j'avais mis en ligne et sur lesquelles 2 potes avec qui j'ai grandi posent. Ils sont décédés en 2002. et je regarde leurs tronches de gosses sur les photos de CM1-CM2...

Ce qui est troublant c'est que ça m'ait touché à ce point alors que nos routes se sont séparées y'a plus de 15 ans ! Je n'ai pas osé demander la cause de leur mort, j'aurais voulu savoir ce qu'ils avaient fait de leur courte vie, leur parcours. Et là je reviens sur les photos de classe et je me demande combien de ces visages sont encore de ce monde, ce qui fait que leur parcours s'est arrêté il y a 6 ans et pas le mien. Bizarre sensation.

_________________
Association Rien À Voir - Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dubs-one.com
Wayne
Grand Sachem


Nombre de messages : 3041
Age : 38
Localisation : Quelque part...
Emploi : Ostréiculteur en bâtiment
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Cri de haine ordinaire ou de desespoir total!!!!!!!   Sam 16 Fév 2008, 22:47

pinaise. c'est glauque conne truc...

En plus les photos, ça fout toujours le cafard, pour plein de raisons. En premier lieu parce qu'elles figent un instant de bonheur qui n'existe plus et qu'on est sûr d'avoir vécu, alors que l'avenir, et le bonheur éventuel qu'on y vivra, sont par définition, incertains.

Quand j'étais à l'ESAA, y'avait un gars sympa dans la classe au dessus avec qui je parlais des fois. Une fois ou deux, il m'avait conduit en 2CV à l'école. Je me souviens un vendredi soir, on discutait en salle info, et le lundi matin, on apprend qu'il s'est tué dans sa 2CV sur la route le dimanche soir... On était pas proches, mais aujourd'hui encore je me souviens de son prénom et de la date précise de sa mort. Parce que c'était une proximité violente et incongrue avec la mort qui m'était totalement nouvelle. Ca et le fait que je lui avais parlé le vendredi et que là, bin, je lui parlerais plus jamais. Troublant.

_________________
Qui habite Manhattan dans la salle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.waynebd.com
cendrinox
Zébu sans soif


Nombre de messages : 753
Age : 51
Localisation : 33
Emploi : Viticultor
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Cri de haine ordinaire ou de desespoir total!!!!!!!   Dim 17 Fév 2008, 01:17

Quand je vais au cimetière de mon village, parfois j'ai l'impression d'entrer dans un bar -même si certains occupants(es) n'y allaient jamais. Je retrouve ce camarade de classe décédé à 14 ans à mobylette, ce vieux monsieur qui me racontait des blagues lorsque je le croisais en allant à l'école, ces accidentés de la route qui m'impressionnaient parce que c'était des "grands" à belle gueule d'amour, ces ancêtres à la vie tellement longue qu'on ne pouvait imaginer qu'ils avaient été jeunes avant GM1 et bien sûr toute ma généalogie depuis au moins Bonaparte, bref tous ces visages d'un passé pas si ancien quand même. Parfois je me dis que je devrais m'aménager un coin tranquille, un banc pour lire, méditer et qui sait ? Ecouter leur sagesse puisée dans des endroits qui me sont encore inaccessibles.

Et puis j'en ai vite marre de tous ces gens. Je quitte vite les lieux parce que je crois que ce qu'ils aimeraient me dire, c'est qu'il faut profiter de chaque instant présent, que je ne dois pas trop trainer là où il n'y a plus rien à faire, et que tant que je peux faire quelque chose, il ne faut pas gâcher les occasions. Celle de manifester aux proches et moins proches son affection, surtout, parce qu'après, eh bien il est trop tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://20six.fr/cendrinox
taillefer
Ragondin des plaines


Nombre de messages : 422
Age : 36
Localisation : le cucul entre deux chaises
Emploi : pas vraiment..Doctorant
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Cri de haine ordinaire ou de desespoir total!!!!!!!   Lun 18 Fév 2008, 14:06

Il y a quelque temps, j'ai posté sur mon blog une photo de mon père avec une partie de sa promo de St Cyr (mon paternel a fait carrière dans l'armée).
En regardant cette photo de presque 40ans, mon père citait les noms de ceux qui sont morts....plus des 2/3. Ça fout un peu le bourdon quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taillefer.ovh.org/
dubs
Gendarme de St-Tropez


Nombre de messages : 1629
Age : 36
Localisation : Drancy
Emploi : Chef de studio
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Cri de haine ordinaire ou de desespoir total!!!!!!!   Mar 04 Mar 2008, 19:37

Aujourd'hui je voulais rencontrer un "agent Assedic" pour demander comment j'allais faire pour vivre au mois de mars avec 148 euros d'allocations... la fille de l'accueil m'a gentillement expliquée que dorénavant, tout se faisait par téléphone. ça doit être marrant quand tu dois expliquer que t'es à la rue de le faire par téléphone.

ce que j'ai appris entre temps, c'est que sur les 730 euros que je suis censé toucher chaque mois (waouh ! arrêtez j'ai trop là non ?) ils te prélèvent EXACTEMENT ce que tu as pu gagner en bossant à droite à gauche pendant le mois. J'ai de moins en moins envie d'être honnête moi...

On est bien loin de l'image que je me faisais d'un système d'aide sociale.

_________________
Association Rien À Voir - Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dubs-one.com
Legion
Lombric lubrique


Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Cri de haine ordinaire ou de desespoir total!!!!!!!   Mar 04 Mar 2008, 21:03

Peut-être ceci répondra à tes interrogations Dubs :

Citation :
[...] J'ai vu surgir spontanément des sociétés de secours mutuel, il y a plus de vingt-cinq ans, parmi les ouvriers et les artisans les plus dénués, dans les villages les plus pauvres du département des Landes [...] Dans toutes les localités où elles existent, elles ont fait un bien immense [...]

Leur écueil naturel est dans le déplacement de la Responsabilité. Ce n'est jamais sans créer pour l'avenir de grands dangers et de grandes difficultés qu'on soustrait l'individu aux conséquences de ses propres actes. Le jour où tous les citoyens diraient : « Nous nous cotisons pour venir en aide à ceux qui ne peuvent travailler ou ne trouvent pas d'ouvrages », il serait à craindre [...] que bientôt les laborieux ne fussent réduits à être les dupes des paresseux. Les secours mutuels impliquent donc une mutuelle surveillance, sans laquelle le fonds des secours serait bientôt épuisé. Cette surveillance réciproque [...] fait la vraie moralité de l'institution. C'est cette surveillance qui rétablit la Responsabilité [...]

Or, pour que cette surveillance ait lieu et porte ses fruits, il faut que les sociétés de secours soient libres, circonscrites, maîtresses de leurs statuts comme de leurs fonds. [...]

Supposez que le gouvernement intervienne. Il est aisé de deviner le rôle qu'il s'attribuera. Son premier soin sera de s'emparer de toutes ces caisses sous prétexte de les centraliser ; et pour colorer cette entreprise, il promettra de les grossir avec des ressources prises sur le contribuable [...] Ensuite, sous prétexte d'unité, de solidarité (que sais-je ?), il s'avisera de fondre toutes les associations en une seule soumise à un règlement uniforme.

Mais, je le demande, que sera devenue la moralité de l'institution quand sa caisse sera alimentée par l'impôt ; quand nul, si ce n'est quelque bureaucrate, n'aura intérêt à défendre le fonds commun ; quand chacun, au lieu de se faire un devoir de prévenir les abus, se fera un plaisir de les favoriser ; quand aura cessé toute surveillance mutuelle, et que feindre une maladie ne sera autre chose que jouer un bon tour au gouvernement ?

Le gouvernement, il faut lui rendre cette justice, est enclin à se défendre ; mais, ne pouvant plus compter sur l'action privée, il faudra bien qu'il y substitue l'action officielle. Il nommera des vérificateurs, des contrôleurs, des inspecteurs. On verra des formalités sans nombre s'interposer entre le besoin et le secours [...]

[...] Les ouvriers ne verront plus dans la caisse commune une propriété qu'ils administrent, qu'ils alimentent et dont les limites bornent leurs droits. Peu à peu, ils s'accoutumeront à regarder le secours en cas de maladie ou de chômage, non comme provenant d'un fond limité, préparé par leur propre prévoyance, mais comme une dette de la Société. Ils n'admettront pas pour elle l'impossibilité de payer, et ne seront jamais contents des répartitions. L'État se verra contraint de demander sans cesse des subventions au budget. Là, rencontrant l'opposition des commissions de finances, il se trouvera engagé dans des difficultés inextricables. Les abus iront toujours croissants et on en recalculera le redressement d'année en année, comme c'est l'usage jusqu'à ce que vienne le jour d'une explosion. Mais alors, on s'apercevra qu'on est réduit à compter avec une population qui ne sait plus agir par elle-même, qui attend tout d'un ministre ou d'un préfet, même la subsistance, et dont les idées sont perverties au point d'avoir perdu jusqu'à la notion du Droit, de la Propriété, de la Liberté et de la Justice.

Un certain député des Landes, en ... 1850 (lui aussi il en avait marre d'avoir toujours raison).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelegion.free.fr/luoos.htm
dubs
Gendarme de St-Tropez


Nombre de messages : 1629
Age : 36
Localisation : Drancy
Emploi : Chef de studio
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Cri de haine ordinaire ou de desespoir total!!!!!!!   Mer 05 Mar 2008, 14:09

Cette "aide" n'est pas forcément un "droit", cela ne m'empêche pas de remettre en question son mode de fonctionnement pour gagner en efficacité, en justice...
Je regrette seulement de ne plus avoir d'interlocuteur et de devoir faire comme avec mon FAI et appeler un serveur vocal.
Je pose juste la question : devons-nous appliquer les mêmes schémas à tous les domaines ?

J'ai appelé aujourd'hui pour avoir plus d'explications :
1. finalement je devrais toucher un peu plus mais qu'à partir du mois prochain (ça va faire hurler les "gens qui ne profitent pas du système").
2. si je ne justifie pas de mes salaires (buletins...) correctement cette avance de 146 euros pour le mois de mars me sera réclamée*.
3. je n'ai aucun moyen de contacter le centre de gestion d'Evreux qui gère ça pour vérifier qu'ils ont bien reçu mon courrier et je dois attendre le 20 mars.

Le fait qu'il existe un filet de sécurité (pour lequel j'ai cotisé pendant 6 ans moi aussi ;o) implique que je vérifie qu'il n'y a pas de trous quand je suis dedans non ? ça éviterai qu'un autre passe à côté...

*ça c'est très fort ! alors que cette somme est perçue suite à la soustraction des salaires du mois, on me réclamerait cette même somme si je ne la justifie pas... quelqu'un peut-il me dire où c'est logique ?

Pour revenir sur ta remarque Legion, je pense qu'effectivement il ne faut pas perdre de vue qu'il s'agit d'une chance et non d'un Droit. Pourtant, il existe des failles qui mérites qu'on s'y attarde un peu... Et je n'ai aucun remord à toucher cette argent (enfin quand je le toucherai), j'en ai juste de ne pas travailler. Maintenant, l'éternelle discour qui consiste à faire culpabiliser le chômeur "qui attend tout d'un ministre ou d'un préfet, même la subsistance" est un peu dépassée. Du boulot, il y en a certe mais n'y a t'il pas comme un "problème" quand les salaires proposés ne permettent même plus de se loger ? on est au XXI siècle, ne devrions-nous pas nous être élevés au-dessus de cette simple problématique primitive du "toit pour dormir" ?

_________________
Association Rien À Voir - Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dubs-one.com
Legion
Lombric lubrique


Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Cri de haine ordinaire ou de desespoir total!!!!!!!   Mer 05 Mar 2008, 14:20

Oh mais les salaires *bruts* permettent de se loger. C'est juste que ya une différence du simple au double entre le coût d'un employé et son pouvoir d'achat effectif - et ça ce n'est pas la faute des patrons, quoi qu'on en dise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelegion.free.fr/luoos.htm
Wayne
Grand Sachem


Nombre de messages : 3041
Age : 38
Localisation : Quelque part...
Emploi : Ostréiculteur en bâtiment
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Cri de haine ordinaire ou de desespoir total!!!!!!!   Mer 05 Mar 2008, 14:21

Je viens de mater le zapping anxiogène d'hier sur le thème du pouvoir d'achat et des travailleurs pauvres. Au menu, salariés SDF, personnes qui ont un travail mais font les poubelles et bouffent aux restos du coeur, fins de mois impossibles, augmentation du travail précaire, 19% d'enfants européens sous le seuil de pauvreté, et des chiffres, des chiffres, des chiffres... Un intervenant concluait : "les travailleurs pauvres ont une fonction pratique dans la société. Celle de faire peur aux salariés stables. De leur rappeler qu'ils doivent se tenir à carreaux si ils ne veulent pas finir comme ça..."

Et ça fonctionne, on a tous les boules. C'est la plus grande peur des français.

Le problème c'est que là, la vie est vraiment TRES CHERE et que le rapport entre augmentation salaire/prix explose, ce qui paupérise la population à grande vitesse. L'Europe est en train de redevenir un tiers-monde avec des fossés style 19ème siècle.

_________________
Qui habite Manhattan dans la salle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.waynebd.com
dubs
Gendarme de St-Tropez


Nombre de messages : 1629
Age : 36
Localisation : Drancy
Emploi : Chef de studio
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Cri de haine ordinaire ou de desespoir total!!!!!!!   Mer 05 Mar 2008, 14:57

Legion a écrit:
Oh mais les salaires *bruts* permettent de se loger. C'est juste que ya une différence du simple au double entre le coût d'un employé et son pouvoir d'achat effectif - et ça ce n'est pas la faute des patrons, quoi qu'on en dise.

J'ai du mal à te suivre. Les charges qui assoment les entreprises servent au fonctionnement de l'Etat, que je les paye sous forme d'impôt ou qu'elles soient prélevées à la source ne change rien. Le débat sur le fait qu'elles plombent les entreprises et donc l'embauche est légitime, cela n'explique pourtant pas pourquoi les profits et les salaires sont de plus en plus distincts, que le décalage entre les couches sociales est de plus en plus grand (comme l'écrit Wayne), que l'emploi asservie l'homme au lieu de lui permettre de vivre. De la même manière qu'il faut une légitimité aux aides sociales et aux impôts, il faudrait peut-être commencer par redonner du sens au mot "travail". Pourquoi pas continuer cette discussion sur le forum "débats" Wink

_________________
Association Rien À Voir - Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dubs-one.com
Legion
Lombric lubrique


Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Cri de haine ordinaire ou de desespoir total!!!!!!!   Mer 05 Mar 2008, 20:11

Le profit, c'est le salaire du patron, si l'entreprise est bien gérée le patron est d'avantage récompensée, au contraire si elle est mal gérée, le patron y perd - c'est une prise de risque que n'a pas l'employé, lui a son salaire fixe garanti à la fin du mois.

Il n'y a donc aucun rapport entre le salaire des employés et le profit de l'entreprise - le profit, c'est ce qu'il reste quand tous les frais ont étés payés, y compris le salaire convenu à l'avance pour les employés.

De plus, l'argent du profit est destiné à être dépensé (surprise!) donc réinjecté soit directement dans l'entreprise, soit ailleurs dans la société. Donc si le profit croît et qu'en même temps les employés s'appauvrissent, la cause est à chercher ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelegion.free.fr/luoos.htm
Wayne
Grand Sachem


Nombre de messages : 3041
Age : 38
Localisation : Quelque part...
Emploi : Ostréiculteur en bâtiment
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Cri de haine ordinaire ou de desespoir total!!!!!!!   Mer 05 Mar 2008, 20:45

Oui mais quand une entreprise fait beaucoup de profit (au-delà d'un objectif fixé), pourquoi licencie t'elle plutôt que de "réinjecter" dans les salaires ?

Et de plus en plus de salariés ont une partie de leur salaire en intérêts liés au profit. Et de plus en plus ouvrent un compte de retraite privée (parceque soi-disant la retraite "normale", y'a plus de sous), qui est donc lui aussi lié au profit de l'organisme privé où ils souscrivent...

_________________
Qui habite Manhattan dans la salle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.waynebd.com
dubs
Gendarme de St-Tropez


Nombre de messages : 1629
Age : 36
Localisation : Drancy
Emploi : Chef de studio
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Cri de haine ordinaire ou de desespoir total!!!!!!!   Mer 05 Mar 2008, 20:49

Shocked Je vais essayer de rester calme sur ta vision de l'entreprise très simpliste Legion...

Il faut faire la différence entre la question du salaire et la répartition des bénéfices.
Le profit N'EST PAS le salaire du patron ! le patron a un salaire comme gestionnaire (forcément il doit être mieux payé) mais le profit lui est le fruit d'un travail collectif... qui devrait profiter à tout le monde.

Pour la prise de risque, il faut différencier le mec qui monte sa boîte et celui qui sort de X pour intégrer un poste dans les hautes sphères (parce que question risque, les primes de licenciement sont légèrement différentes).
Pour l'utilisation de l'argent du "profit", il faut différencier l'entreprise du CAC40 qui reverse tout à ses actionnaires en fermant des usines et les PME qui sont très frileuses encore à former leurs salariés pour optimiser leurs performances...
Pourquoi "l'intéressement a tant de mal à se mettre en place en France" ? Comme-ci ça n'allait pas booster les gens à s'investir dans leur boîte ?

_________________
Association Rien À Voir - Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dubs-one.com
Legion
Lombric lubrique


Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Cri de haine ordinaire ou de desespoir total!!!!!!!   Mer 05 Mar 2008, 21:41

dubs a écrit:
Shocked Je vais essayer de rester calme sur ta vision de l'entreprise très simpliste Legion...

Il faut faire la différence entre la question du salaire et la répartition des bénéfices.
Le profit N'EST PAS le salaire du patron ! le patron a un salaire comme gestionnaire (forcément il doit être mieux payé) mais le profit lui est le fruit d'un travail collectif... qui devrait profiter à tout le monde.

Oui mais non, parce que le patron n'est un gestionnaire que dans une vision marxiste surannée de l'économie. Effectivement, si on raisonne encore dans une logique de concurrence pure et parfaite, si on croit à la valeur travail, alors le patron n'est qu'un gestionnaire qui ne se différencie d'un fonctionnaire que parce qu'il est dans le privé, le profit devrait tendre vers 0 et le communisme est l'aboutissement logique et inéluctable du capitalisme.


Dans le monde réel, le patron est entrepreneur qui prend des risques, qui investit des fonds dans son affaire, qui avance le matériel et les locaux, et le salariat est une association entre le patron et l'employé sur une base très claire : "vous me rendez tel service, je vous verse telle somme d'argent par mois". C'est tout, ensuite ce que le patron fait des biens qu'on lui a fabriqué/service qu'on lui a vendu, c'est son affaire - si j'achète une table à un artisan, et que je la revend à quelqu'un d'autre, je ne suis pas tenu de verser un pourcentage des sous de la vente à l'artisan - il a déjà été payé.

Ma vision n'est pas simpliste - je conçois en quoi elle peut paraître particulièrement horrible et inhumaine, surtout en France où les connaissances économiques de l'immense majorité des gens se limitent à quelques préjugés marxistes - ça marche réellement comme ça. Si les employés veulent un droit sur le profit, qu'ils fondent leurs entreprises collectivement auto-gérées, personne ne les en empêche.


Bien sûr pour nuancer mon propos, je précise que ce que je dis ne s'applique qu'à l'immense - mais peu visible - majorité de patrons qui ont effectivement à cœur de maintenir leur affaire à flot. Les gros technocrates subventionnés à mort par l'État, qui gèrent leur entreprise comme des [mettre ici comparaison infamante mais plausible], ceux là sont effectivement des gestionnaires - mais ils sont aussi dans les petits papiers des politiciens influents, donc espérer que l'État fasse quoi que ce soit "contre" eux, c'est angélique au possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelegion.free.fr/luoos.htm
cendrinox
Zébu sans soif


Nombre de messages : 753
Age : 51
Localisation : 33
Emploi : Viticultor
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Cri de haine ordinaire ou de desespoir total!!!!!!!   Mer 05 Mar 2008, 21:59

(Ahem ... les gars de grâce, ne confondez pas ce que nous petits syndicalistes patronaux nous appelons les "faux patrons", c'est à dire en réalité des salariés fortement rémunérés qui ne mettent jamais en jeu leurs biens propres et qui en plus, en cas "d'erreurs de gestion", s'offrent ces fameux "parachutes" dits dorés, et les "vrais patrons", c'est à dire ceux à qui aucune erreur n'est jamais pardonnée, que ça soit de la part des administrations ou de leurs salariés ...
Bref, le "patronat" désigne en fait toute une palette de situations diverses, du gars qui trime seul et qui doit payer des cotisations exhorbitantes minimum même s'il ne gagne rien, au seigneur intouchable qui bien sûr fait grincer les dents de tout le monde.
Je précise que lesdits seigneurs représentent une toute petite minorité, mais lorsqu'on parle des "patrons", c'est toujours ce cliché qui ressort dans les médias et bien sûr dans le syndicalisme salarial.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://20six.fr/cendrinox
dubs
Gendarme de St-Tropez


Nombre de messages : 1629
Age : 36
Localisation : Drancy
Emploi : Chef de studio
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Cri de haine ordinaire ou de desespoir total!!!!!!!   Mer 05 Mar 2008, 22:35

J'ai bien fait de différencier le "gros" patron de la petite PME de quartier ;o)

Oublions les gros bonnets pour se concentrer alors sur le patron qui monte une boîte de 10 salariés.

Je continue de penser que le "profit" est à détâcher du "salaire" et c'est loin d'être du Marxisme. En économie, il y a des termes bien distincts pour ne pas tout mélanger : charges, bénéfices, chiffre d'affaire, salaires... Je ne dis pas non plus qu'il faut 0 bénéfice, au contraire ! je parle seulement de répartition. Et cela n'enlève en rien la légitimité d'un patron à se payer en conséquence des risques qu'il prend.

Explique moi Legion pourquoi la première raison de mécontentement des salariés (en France) est "le manque de reconnaissance" ?
Comment un patron qui souhaite avoir une entreprise performante peut le faire sans valoriser ses employés (bah oui parce qu'il a besoin des autres non ?), en les formants, en leur faisant profiter du fruit de leur travail ? un salarié mécontent travaille moins bien non ? c'est pourtant pas compliqué à comprendre... et ça n'a rien à voir avec l'éduction de la population sur l'économie de Marché. C'est une équation simple : je travaille, je gagne, je travaille plus/mieux, je gagne plus ou je profite de petits plus en nature (CE, matos...)

Biensûr, il est possible de créer des coopératives et bizarrement le modèle semble fonctionner (avec ses défauts biensur). Cela dit, tout le monde n'a pas la capacité de monter une société (d'où la différence de salaire justifiée ;o) mais ça ne veut pas dire que le patron a tous les droits sous prétexte qu'il a eu l'idée et le courage de la faire...

Après, tu compares un salarié à une table, alors forcément... je ne sais pas quoi te répondre...

_________________
Association Rien À Voir - Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dubs-one.com
dubs
Gendarme de St-Tropez


Nombre de messages : 1629
Age : 36
Localisation : Drancy
Emploi : Chef de studio
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Cri de haine ordinaire ou de desespoir total!!!!!!!   Mer 05 Mar 2008, 22:39

Ton raisonnement justifie le patron qui décide de déménager sa boîte pendant le weekend et laisse sur le carreau 80 personnes. C'est SA boîte donc il fait ce qu'il veut ?
Alors les propriétaires de logements peuvent jeter du jour au lendemain les locataires non ? c'est chez eux après tout ?

nan, ça ne marche pas comme ça ;o)

_________________
Association Rien À Voir - Administrateur


Dernière édition par dubs le Mer 05 Mar 2008, 23:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dubs-one.com
cendrinox
Zébu sans soif


Nombre de messages : 753
Age : 51
Localisation : 33
Emploi : Viticultor
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Cri de haine ordinaire ou de desespoir total!!!!!!!   Mer 05 Mar 2008, 22:48

(Waouh ... 10 salariés à temps plein d'un coup en débutant, c'est déjà une petite pointure tu sais ... à moins d'être malin avec les subventions d'Etat, il en faut du pognon ... d'ailleurs, l'administration ne s'y trompe pas : elle différencie toujours les - de 10 et les + de 10 !
Sinon, il y a aussi les statuts : l'artisan et les diverses formes de sociétés. Pour la forme juridique artisanale, qui est loin d'être mineure, le résultat comptable est le revenu de l'artisan. Pour les diverses formes de sociétés, c'est beaucoup plus complexe.
Ma foi, en ce qui me concerne c'est très simple : la bonne ambiance dans une entreprise est capitale, sans jamais oublier bien sûr qu'il y a un savoir-faire exigé)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://20six.fr/cendrinox
Legion
Lombric lubrique


Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Cri de haine ordinaire ou de desespoir total!!!!!!!   Mer 05 Mar 2008, 22:56

dubs a écrit:

Explique moi Legion pourquoi la première raison de mécontentement des salariés (en France) est "le manque de reconnaissance" ?

C'est pourtant évident : le patron attend (légitimement) une performance à la hauteur de ce que lui coûte un employé. L'employé fourni (tout aussi légitimement) une prestation à la hauteur de son pouvoir d'achat. Le coût d'un employé étant, en France, deux ou trois fois plus élevé que son pouvoir d'achat, ça n'est pas sans provoquer quelques frictions.


Citation :

Après, tu compares un salarié à une table, alors forcément... je ne sais pas quoi te répondre...

Non, relis moi, je compare un salarié à un artisan qui fabrique une table. Je lui achète sa table, je le paye, la table m'appartient, désormais j'en fais ce que je veux , je ne dois plus rien à l'artisan (sauf si nous en avons convenu autrement au préalable, mais nous et nous seuls).


Citation :
Ton raisonnement justifie le patron qui décide de déménager sa boîte pendant le weekend et laisse sur le carreau 80 personnes. C'est CA boîte donc il fait ce qu'il veut ?
Alors les propriétaires de logements peuvent jeter du jour au lendemain les locataires non ? c'est chez eux après tout ?

nan, ça ne marche pas comme ça ;o)

Évidemment que ça ne marche pas comme ça, car pour les raisons que tu cites, et pour bien d'autres, des gens intelligents ont inventé un dispositif fort pratique nommé contrat, qui permet de définir au préalable les termes et limite d'une association (il vaut mieux, parce qu'une association, ce n'est jamais qu'un consentement mutuel entre deux personnes pour empiéter réciproquement sur leurs libertés respectives).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelegion.free.fr/luoos.htm
dubs
Gendarme de St-Tropez


Nombre de messages : 1629
Age : 36
Localisation : Drancy
Emploi : Chef de studio
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Cri de haine ordinaire ou de desespoir total!!!!!!!   Mer 05 Mar 2008, 23:20

Alors ton exemple n'est pas bon ;o)

Si tu veux comparer ce qui est comparable, il faut qu'il y ait un artisan ET un salarié. Le client achète la table, jusque là rien de bien méchant. Mais le client commence à vouloir une table plus travaillée et est prêt à payer plus cher pour l'avoir. Que fait l'artisan ? il dit à son salarié comment faire et celui-ci s'execute. Mais si le client dit "je veux une table de plus parce que j'aime bien le style de votre salarié, il se passe quoi ?

Maintenant le client veut 10 tables pour la fin de semaine : l'artisan doit motiver son salarié pour qu'il bosse plus vite, de manière ponctuelle pour qu'il puisse les vendre ses 10 tables non ? Qu'est-ce qui l'empêche de reverser une petite prime pour motiver son salarié. Parce que si le salarié dit "non, moi j'ai signé pour 8h de taf ou 1 table par jour" et bien ton patron il s'assoit sur sa commande. Et si la boîte ferme, tout le monde est à la rue (d'où la prise de risque un peu discutable).
Pourquoi les contrats des commerciaux sont les seuls à avoir un pourcentage sur les ventes ? je crois que c'est seulement une question de respect du travail, de la valeur qu'on donne à un mec qui trime derrière une machine et le gars qui va vendre la pièce fabriquée...

"C'est pourtant évident : le patron attend (légitimement) une performance à la hauteur de ce que lui coûte un employé."
En général, au fil du temps, on bosse plus vite, plus efficacement, on rapporte plus d'argent... alors comme ton "contrat" tient rarement compte de ça, il faut bien que le salaire évolue non ?

_________________
Association Rien À Voir - Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dubs-one.com
dubs
Gendarme de St-Tropez


Nombre de messages : 1629
Age : 36
Localisation : Drancy
Emploi : Chef de studio
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Cri de haine ordinaire ou de desespoir total!!!!!!!   Mer 05 Mar 2008, 23:51

J'avoue que ton point de vue est intéressant en tout cas Legion. C'est vrai que le contrat est un lien social qui mérite qu'on s'y attarde.

_________________
Association Rien À Voir - Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dubs-one.com
Wayne
Grand Sachem


Nombre de messages : 3041
Age : 38
Localisation : Quelque part...
Emploi : Ostréiculteur en bâtiment
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Cri de haine ordinaire ou de desespoir total!!!!!!!   Mer 05 Mar 2008, 23:55

Quelqu'un a un efferalgan effervescent ?

En tous cas à quelques jours des élections, les prospectus que j'ai reçu me fatiguent et me confortent dans l'idée qu'il va falloir ramer avant que les choses s'améliorent.

_________________
Qui habite Manhattan dans la salle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.waynebd.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cri de haine ordinaire ou de desespoir total!!!!!!!   Aujourd'hui à 12:34

Revenir en haut Aller en bas
 
Cri de haine ordinaire ou de desespoir total!!!!!!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 23Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 14 ... 23  Suivant
 Sujets similaires
-
» De l'amour à la haine,pourquoi?
» Total Green Theme by Nokialino
» Le combat ordinaire... en chanson par les fatals picards!
» Un ordinaire, pas tant que ça !
» Prisionnier de la Haine - The Shepherd of The Hills - 1941

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rien à Voir - Le forum :: Hors sujet :: Que du bla bla-
Sauter vers: