Rien à Voir - Le forum

Collectif d'auteurs et d'illustrateurs dérangés du bulbe rachidien, se compromettant dans un fanzine BD humoristique.
 
AccueilSite Rien A VoirBlog Rien A VoirFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Darkest than Darkness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicolas Gagnet
Acarien acariâtre


Nombre de messages : 29
Age : 36
Localisation : Ici et là
Emploi : Travaille dur à perdre son temps en des choses futiles, mais nécessaires
Date d'inscription : 12/03/2012

MessageSujet: Darkest than Darkness   Mer 18 Avr 2012, 18:26

Bonjour chers et chères confrères du RAV mag,

Voilà, je me suis remis sur mon projet BD "Darkest than Darkness" depuis quelques temps et j'essaye de finaliser la mise en forme pour monter le dossier.

Mais voilà, après plusieurs réécritures, je ne suis toujours pas satisfait du pitch.
Donc je me tourne vers vous pour solliciter votre aide.

Tout d'abord une petite présentation du projet :

Il s'agit d'une sorte de polar horrifique assez sombre, où l'on suit deux enquêteurs indépendants agissant sous les ordres d'un mystérieux et richissime commanditaire (ayant le bras long). Ils interviennent sur les crimes assez horribles, impliquant des êtres venus des mondes inférieurs. (je mélange les théorie de la terre creuse avec les cercles infernales).
Les deux protagonistes sont : Howard Chomsky, un ancien flic bedonnant et dégarni, ayant perdu sa famille à cause de ses "horreurs", il fait ce boulot par esprit de vengeance et noie ses démons dans l'alcool. il a un tempérament explosif qui se caractérise par des crises de violences excessives et des méthodes parfois plus que douteuses.
Son partenaire est Gédéon Douglas, un type, grand, maigre, le teint livide, atteint d'un cancer des poumons à cause de sa trop grande dépendance au tabac. il a essayé de prolonger sa vie en utilisant des moyens obscurs, ce qu'il a réussi mais en le laissant prisonnier de ce corps malade. il fait ce boulot plus dans une optique de rédemption et de délivrance (un petit peu suicidaire et schizo, il veut mourir mais pas crever Very Happy).
Les deux ne sont ni ami, ni ne s’apprécie vraiment. Ils se respectent et se font confiance car ils savent qu'ils sont les seuls à pouvoir faire ce boulot (même si cela leur pèse)

C'est écrit comme un one shot, mais pouvant dériver en série.

Donc l'histoire commence avec nos deux persos suivant les traces de ce que la police pense être un tueur en série qui enlève et tue ses victimes selon un calendrier précis. Mais Howard et Gédéon savent que le responsable de ces carnages est quelques choses de bien pire qu'un tueur en série, et qu'il leur reste peu de temps pour agir et résoudre le problème.


Bon voilà le hic, après pas mal de changement voilà ce que donne le pitch :


Pitch :

Howard et Gédéon sont partenaires, et dans d’autres circonstances, leurs chemins ne se seraient probablement jamais croisés. Mais des années à écumer les routes ensemble sur les traces des affaires les plus sordides ont fini par tisser des liens. Pas vraiment des liens d’amitié, ni même d’appréciation, mais juste assez de respect mutuel et de confiance pour pouvoir se supporter. Car même si l’un noie ses démons dans l’alcool tandis que l’autre lutte contre les ravages de sa dépendance au tabac et que les horreurs de ce boulot les rongent peu à peu, les entrainant vers les abîmes les plus noirs. Ils savent que le travail doit être fait, et qu’ils sont les seuls à pouvoir le faire.


bref au secours, aidez moi à me dépatouiller de cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grigou
Crapaud qui fume
avatar

Nombre de messages : 217
Localisation : Paris 13ème
Date d'inscription : 24/07/2007

MessageSujet: Re: Darkest than Darkness   Mar 24 Avr 2012, 23:10

Ben je trouve qu'il manque des éléments à ton pitch
Si j'ai bien compris, il s'agit d'une histoire de fantastique, mais ça ne transpire pas du pitch.
Tu ne précises pas dans le pitch quel est le travail des protagonistes.
On ne perçoit pas quelle est la thématique principale de l'histoire.
Il manque "l'élément perturbateur" qui indique quel type d'épreuve ou de conflit les protagonistes vont devoir traverser (et qui reflète souvent le thème abordé).
Du coup, il n'y a rien d'unique. ça pourrait coller à 50000 histoires ou il y a des partenaires.

Et parallèlement, je le trouve trop long, pas assez concis.
"dans d’autres circonstances, leurs chemins ne se seraient probablement jamais croisés."<--je trouve que c'est du blabla inutile.
La description de la relation est trop longue.

Une question: pourquoi eux seuls peuvent faire ce job ? QU'ont-ils d'unique ? ça peut être intéressant de le mentionner dans le pitch.

_________________
Et si tout cela n'était qu'un RAV ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grigou.canalblog.com/
Nicolas Gagnet
Acarien acariâtre


Nombre de messages : 29
Age : 36
Localisation : Ici et là
Emploi : Travaille dur à perdre son temps en des choses futiles, mais nécessaires
Date d'inscription : 12/03/2012

MessageSujet: Re: Darkest than Darkness   Ven 27 Avr 2012, 17:07

Merci Grigou d'avoir pris le temps de lire et de répondre.

Comme tu le soulignes, j'ai du mal à faire concis, et à trouver les éléments pertinents à mettre dans le pitch (c'est bien le premier où je bloque comme cela)

Pour la notion de fantastique, je ne voulais pas le mettre en avant d'emblée dans le genre : "c'est 2 types qui enquêtent et combattent des créatures paranormales ... " (thème vu et revu dans X séries). Car cet aspect en lui-même n'apparait pas durant au moins le 1er tiers de l'histoire. (je ne l'ai pas encore chiffré).
Je les présente juste comme 2 enquêteurs vraiment borderline dans leurs comportements et leurs méthodes. ( vol de pièce à conviction, effractions, interrogatoire à la barre à mine, kidnapping de la future victime pour s'en servir d’appât, etc.), la justification de leur attitude venant petit à petit avec la perfusion d’éléments fantastiques dans l'histoire.

Je plaide coupable pour l'oubli de leur travail. Ça a sauté dans cette version, je ne sais pas trop comment.

Après les autres points que tu mentionnes (et les questions que tu soulèves) sont très justes, mais comme ça touchait à la notion de fantastique que je cherchais à étouffer je les ai un peu poussés dehors.

Je pense qu'en remettant le fantastique au centre (car au final c'est le genre de l'histoire, pourquoi chercher à le dissimuler), je pourrais cimenter tout cela autour.

En tout cas merci, tu m'as bien aidé. Ça commence déjà à se mettre en forme dans ma tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas Gagnet
Acarien acariâtre


Nombre de messages : 29
Age : 36
Localisation : Ici et là
Emploi : Travaille dur à perdre son temps en des choses futiles, mais nécessaires
Date d'inscription : 12/03/2012

MessageSujet: Re: Darkest than Darkness   Sam 28 Avr 2012, 14:09

Voilà la dernière version du pitch, plus classique mais ça pose les choses.

Le Maine est en émoi, une série de meurtres atroces vient d’être perpétrée et la police piétine.
Howard Chomsky et Gédéon Douglas, deux enquêteurs privés à la solde de Graham Green, un mystérieux milliardaire philanthrope, viennent prêter main-forte aux autorités locales.
Mais le tueur en série qu’ils recherchent n’a rien d’humain, ils ne le savent que trop bien, car voilà des années qu’ils traquent les créatures échappées des entrailles de la Terre.
Usés par les horreurs qu’ils ont vécues, cette enquête pourrait être celle de trop qui fera voler en éclats le peu de choses qui leur permet encore d’avancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Darkest than Darkness   

Revenir en haut Aller en bas
 
Darkest than Darkness
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Castlevania: Legacy of Darkness - N64 - 1999
» Castlevania Curse of darkness
» Anya {The Darkest Nights} - Shinohara Udoh
» Edge of Darkness (mini-série BBC 1985)
» DHP: Always darkest

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rien à Voir - Le forum :: Culture :: Galeries-
Sauter vers: